La Géographie du Canada et de sa diversité culturelle

Vous êtes ici : Accueil / 2 - Le Multiculturalisme Canadien / 2.3- L'Immigration au Canada / 2.3.1- Les Tendances Historiques de l'Immigration

2.3.1- Les Tendances Historiques de l'Immigration

Les Tendances Historiques de l'Immigration

 

Au début du 16ème siècle, la population canadienne était composée entièrement d’autochtones. Progressivement, le territoire de ce qui est devenu le Canada a été colonisé afin qu’aujourd’hui les autochtones ne représentent plus qu’environ 4% de la population canadienne. Le Canada est donc véritablement composé presque entièrement d’immigrants, et c’est peut-être pour cela qu’il a été parmi les premiers pays à définir une stratégie d’immigration en lien étroit avec son développement économique et valeurs de terre d’accueil. Il est difficile de trouver des données statistiques sur les origines historiques des immigrants et il n’a pas été possible de créer un seul graphique montrant l’évolution des origines mondiales des immigrants. Les figures ci-dessous ne donnent qu’une image partielle de l’évolution des origines régionales des immigrants avec le temps et sont découpées en deux périodes (1901-1971 et 1981-2009) avec des données de natures différentes..

Les deux premières figures présentent les origines en grandes catégories exprimées pour la population totale de l’époque. La totalité des barres représentent donc la totalité des canadiens (hors autochtones) en individus (3.1.1) ou en pourcentage de la population canadienne totale (3.1.2) pour la période entre 1901 et 1971. Les deux figures suivantes donnent des chiffres plus précis sur le nombre d’immigrants par année (3.1.3) pour les mêmes régions et le pourcentage par région par année (3.1.4) pour la période entre 1981 et 2009. Les deux périodes historiques, 1901-1971 et 1981-2009, ne sont donc pas directement comparables. Cependant, les grandes tendances sont évidentes et clairement indiquées par les figures.

Pour la première période historiques, 1901-1971 (figures 3.1.1 et 3.1.2), nous pouvons aisément constater que la majorité des canadiens se considéraient issus d’une immigration européenne avec les Britanniques en tête au début du siècle et les autres pays européens ensuite. Vers le milieu du siècle, la tendance s’inverse et les autres pays européens deviennent majoritaires. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer les français, russes et allemands en premier, mais aussi les ukrainiens et autres pays européens. Dans les années ’70 les origines des immigrants commencent à basculer vers les pays asiatiques. Les figures 3.1.3 et 3.1.4 montrent l’origine des immigrants pour la période 1981-2009. Le nombre total d’immigrants augmentent de manières significative jusqu’à environ 1996 et reste plus ou moins stable après cette période. Les Britanniques et autres pays européens représentent ensemble plus de d’un tiers (35%) des immigrants en 1981 mais leur part ne représente plus qu’environ 15% en 2009. A partir de 1991, plus de la moitié des immigrants proviennent de l’Asie (surtout Chine, Inde et Philippines) et ce chiffre atteint plus de 60% en 1996. La part des autres pays du monde, notamment les nations africaines et de l’Amérique Latine, varie relativement peu pendant la période 1981-2009.

Les données montrent donc une transition très claire entre une immigration historique européenne qui a peuplé le pays dès son début et une immigration principalement asiatique. Cette évolution aura des conséquences importantes sur la part des minorités visibles dans la population canadienne.

 

Source des données :
Les données pour 1901-1971 proviennent des tableaux sommaires de Statistiques Canada.
Les données pour 1981-2009 proviennent d’un rapport de Statistiques Canada rédigé par Anne MILAN (Composante du produit no 91-209-X au catalogue de Statistique Canada ; Rapport sur l’état de la population du Canada), Migrations : internationales, 2009, Juillet 2011.

Figure 3.1.1 : Reconnaissance d’origine par la population canadienne entre 1901 et 1971.
Figure 3.1.1 : Reconnaissance d’origine par la population canadienne entre 1901 et 1971.

Figure 3.1.2 : Reconnaissance d’origine par la population canadienne exprimée en pourcentage de la population entre 1901 et 1971.
Figure 3.1.2 : Reconnaissance d’origine par la population canadienne exprimée en pourcentage de la population entre 1901 et 1971.

Figure 3.1.3 : Nombre d’immigrants par région d’origine  (1981-2009).
Figure 3.1.3 : Nombre d’immigrants par région d’origine (1981-2009).

Figure 3.1.4 : Nombre d’immigrants par région d’origine (1981-2009) exprimé en pourcentage des immigrants.
Figure 3.1.4 : Nombre d’immigrants par région d’origine (1981-2009) exprimé en pourcentage des immigrants.