La Géographie du Canada et de sa diversité culturelle

Vous êtes ici : Accueil / 2 - Le Multiculturalisme Canadien / 2.3- L'Immigration au Canada / 2.3.3- Les Minorités Visibles par régions

2.3.3- Les Minorités Visibles par régions

Les minorités visibles par Sandeep Agrawal

Les Minorités Visibles par Région

 

Le concept de minorité visible est important dans un contexte de multiculturalisme car une part de résistance à l’immigration et à l’intégration de nouveaux arrivants partout dans le monde est générée à l’encontre de personnes « différentes », et plus particulièrement de couleur de peau différente.  Au Canada, ceux qui appartiennent à la minorité visible sont les individus non-autochtones qui ne sont pas de peau blanche. Ils sont donc facilement reconnaissables comme des personnes qui ne sont pas issues de la vague historique d’européens (Anglais, Français, Irlandais, Ecossais, Italiens, Polonais, Ukrainiens…) qui ont colonisé le pays, et une part importante des minorités visibles est arrivée au pays relativement récemment.

 

En termes de nombres d’individus (Figure 3.3.1), la tendance des minorités visibles ressemble à la démographie nationale (1.3.1), à l’exception du Québec. L’Ontario a la part la plus importante, et normalement elle devrait être suivie par le Québec, province avec la population la plus nombreuse après l’Ontario. Cependant, la Colombie-Britannique devance largement le Québec, qui arrive peu avant l’Alberta, malgré une population totale environ deux fois plus importante. Les prairies et provinces de l’est ont un nombre d’individus très faible par rapport aux autres provinces.

Figure 3.3.1 : Nombre de minorités visibles pour chaque province / territoire.
Figure 3.3.1 : Nombre de minorités visibles pour chaque province / territoire.

Figure 3.3.2 : Minorités visibles exprimés en pourcentage de la population de chaque province / territoire.
Figure 3.3.2 : Minorités visibles exprimés en pourcentage de la population de chaque province / territoire.

En Colombie-Britannique (Figure 3.3.2), la part de minorités visibles dans la population totale est de l’ordre de 25%, soit une personne sur quatre qui n’est pas de peau blanche. La Colombie-Britannique est suivie de près par l’Ontario (environ 23%). Ensuite, il y a l’Alberta, le Manitoba, et le Québec en cinquième position (2ème en termes de population totale). Les valeurs pour ces provinces varient de 8% à 13%, environ la moitié des deux provinces en tête. Les taux des autres provinces et territoires sont de l’ordre de 5% ou moins.

 

Les données par province et territoires sont disponibles en cliquant sur la carte, mais il faut retenir que Les provinces de L’Ontario, de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et du Québec sont les seuls qui concernent un nombre d’individus important. Seulement 5 provinces (les 4 précédents et le Manitoba) ont des taux de minorités visibles qui s’approchent de 10% ou sont supérieurs à cette valeur.